Comment utiliser un collier cervical ?

Comment utiliser un collier cervical ?

de lecture

Vous souffrez de douleurs au niveau des cervicales et souhaitez soulager cette zone du cou ? Vous êtes à la recherche d’un collier cervical mais ne savez pas lequel choisir ? 

Pas de panique, notre équipe d'experts connaît tout sur le sujet et sait exactement comment vous aider.

Les colliers cervicaux, également connus sous le nom de minerves ou de colliers en C, sont utilisés pour soutenir votre moelle épinière et votre tête. Ces colliers sont une option de traitement courante pour les blessures au cou, les chirurgies du cou et certains cas de douleurs cervicales.

Dans cet article, nous allons voir ensemble :

  • Tout ce qu’il faut savoir sur le collier cervical
  • Les différents types de colliers cervicaux
  • Comment et combien de temps porter un collier cervical

Utiliser un collier cervical n’aura plus aucun secret pour vous. Vous saurez exactement comment vous y prendre pour soulager et prévenir les douleurs au niveau du cou.

Découvrons cela tout de suite.

I - Collier cervical : Tout ce qu’il faut savoir

Avant de découvrir les différents types de colliers cervicaux et comment les utiliser, il est important de poser les bases pour pouvoir comprendre de quoi nous allons parler. 

Commençons donc ensemble par découvrir tout ce qu'il faut savoir sur le collier cervical en répondant à toutes les questions les plus fréquemment posées à ce sujet.

  1- Qu’est ce qu’un collier cervical

Le collier cervical est une prothèse que l’on porte au niveau du cou  et qui est généralement utilisée par les patients qui ont subi une intervention chirurgicale de la colonne cervicale, afin d'immobiliser le cou. 

Il est également utilisé pour le traitement des douleurs cervicales, causées par un traumatisme aigu ou une douleur chronique. Après par exemple un traumatisme comme le “coup du lapin”, le collier cervical peut être utilisé à la fois pour l'immobilisation et pour réduire la douleur.

Même si le terme "collier cervical" a été largement utilisé, le terme standardisé et universellement accepté est désormais celui d'orthèse cervicale. Le nom doit être donné en fonction des parties du corps que le collier soutient, comme par exemple l’orthèse cervicale, l’orthèse cervicale de la tête ou encore l’orthèse cervico-thoracique.

2 - À quoi sert un collier cervical

Le but d'un collier cervical est de soutenir votre cou et votre moelle épinière, et de limiter les mouvements de votre cou et de votre tête. Ils sont généralement destinés à une utilisation à court terme, pendant que vous vous remettez d'une blessure, d'une opération ou d'une douleur. 

Voici quelques-unes des conditions qui peuvent nécessiter l'utilisation d'un collier cervical :

  • Coup du lapin et traumatisme. Si vous avez eu un accident de voiture ou subi un autre type de blessure, comme une chute, un collier cervical peut protéger votre cou et prévenir d'autres blessures.
  • Une chirurgie du cou. Un collier cervical aide à prévenir les blessures après une opération en limitant la rotation, ainsi que les mouvements latéraux et d'avant en arrière.
  • Compression nerveuse. Les colliers cervicaux sont parfois utilisés pour réduire la pression sur les nerfs du cou.
  • Spondylose cervicale. Un collier cervical peut soulager temporairement la douleur causée par la spondylose cervicale - une affection liée à l'âge qui est causée par l'usure du cartilage et des os du cou.
  • Douleur ou raideur générale du cou. Un collier cervical peut contribuer à soulager les muscles de votre cou.

3 - Pourquoi utiliser un collier cervical

Le principal objectif des colliers cervicaux est de prévenir ou de minimiser les mouvements de la colonne cervicale. Il permet également de maintenir la tête dans une position confortable alignée sur la gravité, en maintenant une lordose cervicale normale.

4 - Quand utiliser un collier cervical et pour combien de temps?

La durée du port du collier cervical dépend de votre état de santé.

Pour les douleurs cervicales modérées qui ne sont pas causées par une blessure soudaine, il est souvent recommandé de ne pas porter de collier cervical pendant plus d'une semaine. L'utilisation prolongée d'un collier peut entraîner une raideur et un affaiblissement des muscles du cou.

Si vous portez un collier cervical pour une douleur cervicale grave ou une blessure soudaine, demandez à votre médecin combien de temps vous devez le porter.

Il est recommandé de porter un collier en permanence pendant une semaine, uniquement pour soulager la douleur. Après cela, l'utilisation du collier doit être progressivement diminuée. Si le collier est porté pendant une période plus longue, il pourrait avoir plusieurs effets négatifs tels que : les contractures des tissus mous, l’atrophie musculaire ou dans une autre mesure la dépendance psychologique.

Lorsqu’il s’agit de douleurs cervicales plus grave ou après une opération, le collier peut être généralement porté pendant huit semaines, afin de soutenir votre cou et d'empêcher tout mouvement autour du site de la blessure, mais cette durée peut être modifiée en fonction de votre taux de guérison et de l'avis de vos consultants.

Après votre dernière radiographie et consultation auprès de votre spécialiste, on vous dira si vos os ont suffisamment cicatrisé pour que vous puissiez retirer la minerve. Généralement, une personne spécialisée ou un kinésithérapeute en discutera avec vous et vous donnera des instructions supplémentaires à ce moment-là.

II - Les différents types de colliers cervicaux

Maintenant que nous connaissons l’origine et l’utilité du collier cervical, il est temps de se pencher sur les différents types de modèles que vous pourrez trouver sur le marché.

Bien que l’on trouve une multitude de colliers cervicaux, nous pouvons généralement classer ceux-ci en deux grandes catégories. En fonction du matériau et de la dureté de celui-ci, vous trouverez des colliers cervicaux souples et des colliers cervicaux rigides.

1 - Le collier cervical souple

Le collier cervical souple est généralement fabriqué à partir de matériaux tels que le feutre, la mousse ou le caoutchouc. Il s'adapte parfaitement à votre cou et se place sous votre mâchoire. Certains médecins peuvent les prescrire pour soulager temporairement les douleurs cervicales modérées. 

Bien qu’il n'immobilise pas complètement le cou, il limite néanmoins les mouvements et permet de maintenir votre tête dans une position normale. Par ailleurs, il constitue un rappel kinesthésique pour le patient afin de réduire les mouvements du cou et ne pas “forcer” sur les muscles.

Cependant, il est peu probable que les colliers souples aident à gérer des blessures au cou plus graves. Pour ce faire, il est d’usage d’utiliser un collier cervical plus dur comme ce décrit par la suite.

Collier cervical souple

 

2 - Le collier cervical rigide

Le collier rigide est de conception similaire au collier cervical souple, mais il est lui généralement fabriqué en plexiglas ou en plastique. Il limite davantage la rotation de la tête et les mouvements latéraux que les colliers souples. Il est souvent muni d'une mentonnière pour permettre aux muscles du cou de se détendre. Ils s'appliquent facilement et sont faciles à nettoyer, ce qui est un avantage du collier en plastique.

Les colliers rigides sont souvent prescrits en cas de douleurs cervicales sévères, de fractures de la colonne vertébrale ou de traumatismes lourds.

Collier cervical rigide

 

3 - Le collier cervical chauffant

Dernier collier à la mode arrivé sur le marché, la minerve chauffante est idéale car elle répond à différents besoins en matière de thérapie thermique. En effet, elle aide à soulager les muscles endoloris par une séance d'entraînement intensive, diminue la raideur et la douleur des articulations pour les patients atteints d'arthrite. 

Conçu avec un revêtement extérieur doux, il empêche la boucle de coller à la peau et fournit un niveau de confort très apprécié des sportifs à la recherche d’un outil qui apaise les douleurs musculaires et l’inflammation du cou. Le petit plus : Il stimule la circulation sanguine au niveau des cervicales permettant ainsi une meilleure récupération et une prévention contre d’éventuelles lésions.

 

Collier cervical chauffant

4 - Le collier cervical gonflable

Dans la même lignée que les colliers verticaux vus précédemment à la différence que vous contrôlez la quantité d'air dans les boudins pour un alignement optimal de la colonne vertébrale afin de détendre votre cou et vos épaules.

Facile à utiliser, souple et léger, il est privilégié lors de déplacement car facile à insérer dans une valise, un sac à main, ou encore un sac à dos.

 

Collier cervical gonflable

III - Comment porter un collier cervical

Si vous devez porter un collier cervical, votre médecin vous donnera probablement des instructions spécifiques sur ce que vous devez et ne devez pas faire lorsque vous le portez.

En général, lorsque vous portez un collier cervical, il est recommandé de :

  • Bouger plutôt que de vous reposer ou de vous asseoir trop souvent. Des mouvements doux, comme la marche, peuvent empêcher les muscles de votre cou de se raidir. Des muscles raides peuvent prolonger votre rétablissement.
  • Adopter une bonne posture. Essayez de ne pas vous affaler ou de vous pencher en avant. Gardez le dos droit, les épaules en arrière, la tête droite et les oreilles au-dessus des épaules.
  • Évitez de soulever ou de porter des objets lourds. Évitez également les activités intenses, comme la course à pied, ou tout autre mouvement à fort impact.

Laissez votre collier cervical en place en permanence, sauf pour le nettoyer ou selon les instructions de votre médecin.

Assurez-vous que votre collier est bien ajusté, mais qu'il est confortable. Si le collier n'est pas assez serré, il ne vous apportera probablement pas le soutien dont vous avez besoin, ce qui pourrait provoquer une douleur ou une blessure supplémentaire. S'il est trop lâche, il risque de frotter contre votre peau et de provoquer des irritations ou des ampoules.

IV -  Quand retirer un collier cervical

Il vous sera conseillé de vous sevrer progressivement de votre collier pour éviter toute tension soudaine au niveau des cervicales dès lors que vous avez respecté la période de port recommandée de votre minerve. 

Ne plus utiliser de collier cervical comme soutien vous permettra par ailleurs de renforcer lentement les muscles de votre cou afin de minimiser la gêne occasionnée.

Il est possible que vous ressentiez initialement une raideur dans la partie du cou concernée lorsque vous commencez à vous passer de votre collier cervical, ce qui est normal et s'améliorera au fur et à mesure que votre niveau d'activité augmentera. 

De nombreuses personnes retrouvent le mouvement de leur cou grâce à une récupération naturelle et à des mouvements doux tout au long de la journée. D’autres auront besoin d'aide supplémentaire comme la physiothérapie.

Une fois le collier cervical retiré, vous devez essayer de maintenir une bonne posture verticale. En effet, le collier vous a soutenu jusqu'à ce stade et le fait de vous affaisser entraînera une tension supplémentaire sur vos muscles. 

Il faut en outre éviter de soulever des charges lourdes et un retour à toute activité sportive par exemple doit être contrôlé. Si vous souhaitez reprendre des activités spécifiques, nous vous recommandons de demander à votre médecin.

V- Choisir un collier cervical

Nous venons de voir qu’il existe différents types de colliers cervicaux, souples et durs, et que ceux-ci sont utilisés en fonction de la gravité et de l’origine des douleurs qu’ils sont amenés à soulager.

Avec toutes ces informations, vous êtes désormais capable de choisir celui qui correspond le mieux à vos besoins et de l’utiliser de la manière la plus optimale afin de vous aider dans votre récupération. 

Il n'est pas toujours évident de s’y retrouver lorsque l’on veut choisir un collier cervical, c’est pourquoi nous avons mis à votre disposition une sélection haut de gamme de colliers cervicaux qui vous aideront après votre traumatisme.

Découvrez dès à présent notre gamme en cliquant sur l’image ci-dessous.

Collection collier cervical


Recevez nos articles dans votre boite email.